La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

A compter du 17 février 2022 et jusqu'à nouvel avis:

 

 

Bulletin d’information à toutes les tireuses
et tous les tireurs

 
 
 

Plus de restrictions au Tir sportif

 

Le Conseil fédéral a décidé de supprimer presque toutes les mesures visant à contenir la pandémie de coronavirus lors de sa réunion du jour. L'obligation de certificat de coronavirus et le port obligatoire de masques ne seront plus obligatoires dès demain jeudi 17 février 2022.

 

Les choses se précipitent désormais! Le Conseil fédéral lève presque toutes les mesures contre le coronavirus et permet ainsi un retour à la normale. Selon le ministre de la santé Alain Berset, la situation épidémiologique en Suisse est stable et évolue dans la bonne direction. Aussi l'obligation de certificat sera-t-elle levée dans tous les domaines dès demain jeudi 17 février. Que ce soit au restaurant, au cinéma ou lors de manifestations. Dès demain également, les masques ne seront plus nécessaires sur le lieu de travail, dans les magasins, à l'intérieur des restaurants ou lors de manifestations comme par exemple au Tir sportif. En outre, les restrictions lors de rencontres de grands groupes sont supprimées, tout comme l'obligation d'obtenir une autorisation pour les grandes manifestations.

Le Tir sportif peut à nouveau être pratiqué sans restrictions
Les récents assouplissements rendent également la pratique du Tir sportif sans restriction à nouveau possible en Suisse. 

Les cantons peuvent prendre des mesures plus strictes
Avec les vastes assouplissements nationaux des mesures contre le coronavirus, le concept de protection type de la Fédération sportive suisse de tir devient caduc et une actualisation n'est pas à l'ordre du jour pour le moment. Si la situation évolue comme le prévoit le Conseil fédéral, la situation particulière prendra fin le 1er avril. 

Les organisateurs de grandes manifestations et concours sont donc priés de se renseigner auprès des autorités locales.